Conservatoire avicole: Rapace

Publié le par Jean Marc

Le maître des lieux, incommodé par un rapace qui décimait ses pigeons, ne savait comment faire pour protéger ses volatiles .


Ne voulant le tuer, par respect de la vie d'une part et aussi par respect de la loi, ce monsieur se trouvait bien embarrassé jusqu'au jour où il fit appel à un piégeur agrémenté qui capture l'oiseau sans lui occasionner de ; ensuite il lui fit  prendre un bain forcé dans une petite mare en insistant afin de bien imprégner le plumage du rapace puis le lâcha.


L'oiseau, ne pouvant reprendre son vol alla se percher à faible hauteur, s'ébroua et se fit sécher au soleil puis, une fois tout rentré dans l'ordre, il prit ses ailes à son cou et partit chasser sur un autre territoire.


Notre brave homme put ensuite poursuivre son élevage sans soucis, l'oiseau ayant bien compris la leçon ne réapparut plus.


Publié dans animaux

Commenter cet article

armandie 24/02/2009 21:53

super cette histoire. j'aime beaucoup l'idée de respecter la vie de l'animal en trouvant une solution équitable pour tous.baisersArmandie

M@rtine's Orchids :0026: 23/02/2009 22:31

Belle fable qui finit par une "morale morale" !

Sylviane 23/02/2009 21:43

Cela pourrait presque être une fable de M de La Fontaine...Bises, Syl

Hugues Artèse 23/02/2009 18:40

J'ai connu ce genre de mésaventure avec la perte de nombreux pigeons de race. Les responsables étaient des autours des palombes, des oiseaux magnifiques, surtout les femelles. Comme je n'ai jamais pu leur "mettre du sel sur la queue", j'ai fini par protéger mes pigeons par des filets, les privant de liberté. C'était ça ou le carnage, sans compter les situations de panique.

FAN 23/02/2009 16:50

 Et le rapace? où est sa photo??? BISOUS FAN