Deux bougies

Publié le par Jean Marc




Ces deux bougies en cire d'abeille
Dont le parfum est sans pareil,
Embaument ma salle à manger
Transportant vers toi mes pensées.

Toi si jeune, toi si belle,
Qui te délecte d'un pot de miel,
J'aurai aimé te les offrir
Comme ça, par plaisir

Tu vois, je n'ai pas oublié,
Je n'ai seulement pas osé
Te demander ton adresse
Aurait pû être maladresse.

Publié dans poésies

Commenter cet article

Moun 07/10/2009 17:29



Mieux vaut un regret qu'une maladresse, qu'un remords en somme ? pas certaine moi :)


laé 06/10/2009 16:47


une jolie déclaration, toute en douceur, tout en tendresse,
les mots sont là, présents, simples et justes,
ils sont là pour l'autre,
et l'autre le sais,
j'en suis certaine.

bises


goldenrott 05/10/2009 08:49


et bien si la demoiselle lit cela elle succombera ! ;-)


[ Naniemay-11 ] 04/10/2009 22:11



Bon alors je réécris mon com. :

Je disais que ton poème est bien beau ! Bises



[ Naniemay-11 ] 04/10/2009 22:10



Je ne vois pas mon com. alors vu ce qu'il s'est passé chez Canelle, je te mets un copié-collé :



J'arrête là pour
aujourd'hui car j'en ai marre d'OB, je ne peux plus ouvrir mes articles, lorsque je clique dessus ça me renvoie à l'accueil et c'est pareil pour mes albums photos.


De
plus, je viens d'écrire un commentaire à Canelle 56 et ça l'a enregistré sous le nom du précédent com. : Solange.


C'est
n'importe quoi, ça me gonfle...


Amitiés et je
vais signer mon commentaire au cas où ça ferait pareil que chez Canelle