Le paternel était le patron

Publié le par Jean Marc

 

 

 

Plus nos mobylettes pétaradaient

Plus les vieux nous enguirlandaient

Et plus ça nous faisait rigoler,

Y'avait d'l'ambiance dans mon quartier


Quand on allait à l'école

On trouvait toujours très drôle 

De taper dans les grillages

Pour mettre les chiens en rage


Durant le temps des récrés,

On allait dans le W.C

Griller une cigarette

Pour se faire tourner la tête


Et quand arrivait le pion

Avec son air de mâton

L'alerte était donnée,

Fallait vite se tirer


Sur les tables du lycée

Chacun d'entre nous gravait

De son couteau émoussé

Le prénom de sa fiancée


Mais quand on était à la maison, 

Le paternel était le patron

Si on voulait pas une torgnolle

Fallait pas trop faire son mariolle

 

 


Publié dans poésies

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

harmonie37 10/05/2010 09:07



Ah que de souvenirs. Moi j'étais sage, enfin je crois !!!


Gros bisous



lyly 06/05/2010 18:15



Bonsoir Jean-Marc


Ah cette jeunesse !


Le paternel, un mot qui avait du sens, on respectait !


Il y'a tellement de laisser aller actuellement !


L'éducation se perd !


Bonne soirée, Lyly



Caroline PC 04/05/2010 23:28



les gamins n'ont pas changé, mais les pères oui ! ils ne peuvent plus mettre des torgnolles! bises



patdamande 04/05/2010 20:45



J'adore!


Merci Jean Marc, et bonne soirée



Tony yves 04/05/2010 19:45



Et bien on a fait les mêmes 400 coups Il faut bien que jeunesse se passe


Bonne soirée Jm


Amitiés


tony Yves